Actu et conseils Pêche
N'hésitez plus ! L'inscription est anonyme, immédiate et gratuite.

Elle vous permettra de prendre part, vous aussi, aux échanges qui se déroulent sur "Actu et Conseil Pêche".

Vous souhaitez prendre la parole, faire part de vos expériences, donner votre avis, dialoguer avec d'autres passionnés , partager vos informations ?

Alors cliquez sur l'icône "S'enregistrer", en bas au centre de la page que vous avez sous les yeux, puis complétez les quelques informations demandées (pseudonyme, adresse électronique...) : vous pourrez alors venir immédiatement poster sur le forum.

Au plaisir de vous lire .

Actu et conseils Pêche

La pêche à la ligne est comme les mathématiques, en cela que l'on ne peut vraiment jamais l'apprendre
 
AccueilPortailFAQGalerieRechercherS'enregistrerMembresGroupesCalendrierConnexion

Partagez | 
 

 La mer et l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: La mer et l'homme   Mer 18 Jan - 9:38


Bonjour Wink

.La mer et l'homme

Longtemps, les profondeurs des océans sont restées un monde inaccessible à l'être humain. Encore aujourd'hui, elles ne sont pas très partiellement explorées et connues. Mais depuis l'époque préhistorique
l'homme a noué avec la mer des relations complexes et souvent vitales. Seules ses côtes si riches de vie,
donc des ressources alimentaires, sont exploitées en ces temps primitifs. La navigation apparaît en certains
points du globe. Dès la plus haute Antiquité, facteur d'échanges commerciaux, de migrations de peuple,d'inter-pénétrations culturelles, de développement des civilisations.
L'exploitation des ressources de la mer se développe en parallèle.Certains produits de grande valeur en sont
tirés, comme les éponges ou la pourpre, ce colorant prestigieux extrait d'un coquillage et réservé à une époque au seul empereur et aux plus hauts dignitaires de son empire.
Très vite, des tentatives voient le jour pour remplacer le seul prélèvement des ressources, la pêche ou le ramassage des fruits de mer, par des méthodes se rapprochant de l'élevage. Quelques réussites font accéder
certains habitants du littoral au statut de véritables agriculteurs de la mer.
Cette omniprésence des hommes sur la mer et les océans, qui les utilisent pour se déplacer, se nourrir,alimenter agriculture et artisanat en matières premières, a profondément marqué le visage des côtes, les aménagements, les ports, le balisage des voies de navigation s'étalent sur tout le littoral européen, dont bien peu de secteurs sont restés réellement sauvages. Ce qui n'empêche pas la nature de
garder quelques droits même dans les endroits les plus artiificialisés, ou de causer quelques petits soucis à tous ceux qui fréquentent la mer et ses rivages pour leur travail ou pour leur plaisir.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
denis01



Nombre de messages : 2237
Age : 59
Localisation : valence drôme
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Mer 18 Jan - 11:24

merci Kim
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Mer 18 Jan - 21:46


_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Jeu 19 Jan - 10:10


Bonjour Wink

Les produits de la mer

Penser aux ressources tirées de la mer amène immédiatement l'image des poissons et des fruits de mer.
Il est vrai que ces animaux représentent depuis de longs siècles une ressource en protéines appréciables, et
souvent irremplaçables. Leur omniprésence dans les cuisines du monde entier le montre suffisamment.
Les innombrables façons de les pêcher, de les conserver et de les cuisiner prouvent ces liens étroits, anciens
et profonds entre ressource de la mer et civilisation humaines.

Pourtant, d'autres ressources sont exploitées depuis des temps immémoriaux. Certaines au contraire, font
l'objet de développements très récents. Si le thème apparaît de l'Antiquité, la mer source de santé ne prend
une une importance réelle qu'au XXe. Et c'est probablement l'une des voies les plus fécondes pour le développement de la médecine dans les décennies à venir Wink

Si quelques produits de la mer ont fait l'objet d'une utilisation artisanale, ils sont souvent tomber en désuétude depuis l'irruption des produits synthétiques modernes. En revanche, l'homme tire chaque jour un peu mieux parti des poissons, des algues, des coquillages et des crustacés. Aujourd'hui, que ce soit au travers de produits préparés par l'industrie agroalimentaire ou la gastronomie la plus raffinées.
LA MER EST PARTOUT DANS NOS ASSIETTES Wink

Quelles sont les vertus médicale de l'eau de mer ?

Elle permet de recharger en oligo-éléments l'organe malade ou simplement fatigué. Elle est particulièrement recommandée en période de rééducation, après une maladie, une opération, un accident.
Les oligo-éléments sont des éléments chimiques nécessaires à la vie, mais à l'état de trace seulement à
forte concentration, ils peuvent devenir des poisons pour l'organisme.
La plupart let des métaux comme le fer,la manganèse,le bore, le magnésium,le cobalt, le cuivre sont des
oligo-éléments. Ils se retrouvent à de très faibles concentrations dans l'eau de mer, mais également dans les boues et les algues broyées qui sont utilisées en cataplasme.

Mot récent pour vieille médecine

Le mot <<<, des="" racines="" grecques="" thalassa="" mer,="" et="" thérapein,="" soigner="" a="" été="" inventé="" en1867 par le docteur de la Bonnardière pour désigner scientifiquement des soins traditionnels, ou empiriques.Originaire d'Arcachon, ce médecin étudiait les vertus curatives de l'eau de mer ainsi que de l'ait
iodé et du climat marin. La thalassothérapie est aujourd'hui une technique reconnue, appréciée des sportifs,avec des centres ultramodernes et des médecins spécialisés.

Existe-t-il des médicaments tirés de la mer ?

Oui, et il en existera probablement de plus en plus dans l'avenir. Les plantes terrestres ont été traditionnellement le réservoir des médicaments d'autrefois. Ces tisanes de bonne femme sont encore aujourd'hui une source précieuse de molécules pour les laboratoires pharmaceutiques. Mais ces derniers se tournent maintenant vers la mer et ses produits végétaux ou animaux pour trouver des substances encore plus actives, ou bien traitant des maladies pour l'instant incurables. Ces recherches approfondies
ont débutées depuis d'un quart de siècle, et l'élaboration d'un nouveau médicament est toujours très longue. Mais dans les années qui viennent, ceux tirés de la mer seront de plus en plus nombreux. Eponges
et coraux fournissent déjà des traitements très efficaces contre la leucémie ou les troubles nerveux.

voilà, à suivre : kim





_________________


..::S'il est des jouissances que la fortune permet,
celle de la pêche ne sont point soumises à ses caprices::.
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Ven 20 Jan - 9:45


Bonjour les gars Neutral

Pourquoi ramassait-on autrefois le goémon ?

Pour faire un excellent engrais. Les algues mises à pourrir, fournissent en effet une matière organique décomposée analogue au terreau de feuilles ou au fumier d'animaux. Mais elles ont une richesse supplémentaire : leur teneur en oligo-éléments variés. Ces oligo-éléments sont aussi importants pour la bonne santé des plantes que pour la notre. C'est pourquoi les régions côtières, notamment en Bretagne, produisent d'excellents légumes grâce aux terres enrichies par les algues et à un climat plus doux.

PS:A l'époque ces hommes et femmes qui ramassaient le goémon, ont les appelaient <
Des plantes industrielles

Les oligo-éléments sont des molécules stables qui ne sont pas détruites par la chaleur. Incinérées les algues permettait de concentrer ces produits dans les cendres. Au début le l'ère industrielle, ces cendres ont été utilisées soit directement dans certaines processus industriels, comme la fabrication du verre, soit comme matière première pour en extraire l'iode ou d'autres éléments.

Dans quels plats mange-t-on des algues ?

Dans la plupart des plats fabriqués industriellement. Si autrefois le goémon ne servait que d'engrais,
aujourd'hui les algues sont ramassées surtout pour les produits gélatineux qu'elles contiennent.
Pratiquement tous les desserts peuvent contenir des alginates et des carraghenates, noms scientifiques des produits extraits des algues: glaces, pâtisseries, confiseries, produits laitiers, gâteaux, confitures, gelées... mais on les trouve également dans les jus de fruit, la bière, le lait chocolaté, les conserves de viande. Ni les bébés, n'y les animaux n'y échappent car ils y en a également dans les petits pots comme
dans les pâtés pour chiens et chats ou les aliments pour bétail.


Une spécialité japonaise

Si en Europe les algues ne sont consommées que comme additif dans la nourriture, au Japon elles constituent des légumes à part entière et entrent dans de nombreuses recettes traditionnelles.
Elles constituent même depuis plusieurs siècles l'une des bases de la nourriture du peuple avec le riz et le
poisson. Elles sont utilisées fraîches, ou séchées et mises à tremper avant utilisation. On peut trouver dans
certains magasins de diététique des algues séchées japonaises permettant de cuisiner d'excellents plats.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Lun 23 Jan - 9:52



Bonjour les gars ;)

Depuis quand ramasse-t-on des coquillages ?

Depuis des milliers de siècles.Il est toujours difficile de dater des amas de coquilles, mais certains remontent
à la Préhistoire. Cette chair nourrissante, facile a ramasser, qu'il n'est pas nécessaire de faire cuire pour la
consommer, était un appoint alimentaire important pour les populations fréquentant les côtes.
L'homme de Neandertal comme l'homme de Cro-Magnon ne se contentait pas de s'en nourrir, ils s'en servaient comme parure. Les préhistoriens retrouvent fréquemment des coquillages associés à des squelettes
Les bijoux en coquillages jouaient donc un rôle important dans les rites religieux, en particulier ceux ayant
trait avec le voyage du mort vers l'au-delà.

Les coquillages servaient-ils uniquement de nourriture ou de parure ?

Non. Ils ont aussi constitué probablement la plus ancienne monnaie internationale. La circulation des coquillages dès côtes, laisse penser qu'ils ont commencé à servir de monnaie d'échange dès cette époque
reculée. C'est une amélioration par rapport au simple troc d'un objet contre un autre objet.
Les populations d'Afrique, d'Asie et du Pacifique ont longtemps gardé cette monnaie traditionnelle, qui n'a
disparu que très récemment devant la concurrence des billets de banque. Mais tous les coquillages n'étaient pas concernés. Seules les porcelaines, ou cauris, avaient suffisamment de valeur. Les plus belles
espèces sont tropicales, mais quelques-unes se rencontrent en Europe, comme le grain de café.

Qu'est-ce que le nacre ?

C'est une substance, principalement constitué de calcaire, que certains mollusques produisent pour en tapisser l'intérieur de leur coquille. Alors que l'extérieur de celle-ci est souvent rugueux, voire hérissé de pics, l'intérieur est lisse. La chair molle de l'animal, sans aucun squelette de soutien, a besoin de telles surfaces pour reposer et ne pas être blessée. La nacre miroite à la lumière, la décompose pour prendre un bel aspect irisé qui a justifié son utilisation en bijouterie ou pour confectionner des petits objets de luxe.
Bien que les matières plastiques aient aujourd'hui quasiment fait disparaître l'artisanat de la nacre, on trouve encore des boutons taillés dans cette matière, qui étaient fabriqués par millions il y a un siècle
seulement.

voilà, à suivre : kim
Revenir en haut Aller en bas
denis01



Nombre de messages : 2237
Age : 59
Localisation : valence drôme
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Lun 23 Jan - 19:33

merci Kim
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Jeu 26 Jan - 9:30

Sujet: Re: La mer et l'homme Aujourd'hui à 7:14 Sélectionner/Désélectionner multi-citation Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message
Bonjour Wink :flower:

Comment pêche-t-on les crevettes ?

Avec une grande épuisette, appelée haveneau ou havenet. Cette épuisette se caractérise par sa forme en
demi-cercle, avec un fort morceau de bois à l'avant et une poche profonde constituée d'un fin filet.
Le pêcheur arpente l'estran sableux ou vaseux, de l'eau jusqu'au genou. Il pousse son haveneau devant lui,
parallèlement à la côte, barre de bois reposant sur le sable. Il chasse ainsi les crevettes qui se retrouvent
piégées dans la vaste poche. Cette pêche à pied concerne surtout la crevette grise, plus petite que le bouquet
Elle disparaît aujourd'hui, remplacée chez les professionnels par la pêche au chalut de fond, mais reste une
activité encore prisée par certains amateurs Wink

Un plat simple mais délicieux.

La crevette grise doit être cuite Wink Wink dans une eau très salée, et surtout dans un grand volume d'eau.
Jeter les crevettes quand l'eau commence à bouillir dans la marmite. Dès que l'ébullition reprend, la cuisson
est terminée. Retirer du feu, prélever les crevettes avec un écumoire et les faire égoutter dans une passoire. Cette technique permet d'éliminer le sable qui crise désagréablement sous la dent. Les crevettes
grises se mangent tièdes ou froides. Wink

D'où viennent les éponges de toilette ?

Du fond de la Méditerranée. Cette éponge vit sur les fonds rocheux, de la surface à 40 m de profondeur
environ.
Dès l'Antiquité, elle faisait l'objet d'une exploitation par des plongeurs en apnée pour son utilisation lors des bains. Ce que nous appelons une "éponge de toilette" est en fait le squelette de consistance élastique
de la colonie d'éponges. Cette matière souple à la faculté de retenir une grande quantité d'eau, et de l'expulser quand on la presse.
Aujourd'hui, la plupart des éponges sont synthétiques, ce qui n'est pas forcément un mal. La plupart des éponges naturelles viennent désormais des Antilles, car les éponges de toilette méditerranéenne victimes
de la surexploitation et d'une maladie bactérienne apparue en 1986, sont devenues si rares qu'elles ont besoin d'être protégées.

voilà, à suivre: lepacha
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Ven 27 Jan - 10:03


Bonjour Wink

A quoi servent les casiers des pêcheurs ?

. A piéger les crustacés comestibles. Les casiers sont des nasses, c'est à dire des enclos dans lesquels il est
facile d'entrer, mais impossible de sortir.
Les crabes, langoustes, homards ou crevettes sont attirés par un appât placé dans le casier et dont l'odeur se
diffuse dans l'eau. Les casiers, lestés, sont placés sur des fonds marins peu profonds et riches de vie.
Attachés, l'un après l'autre à une corde repérée en surface par des bouées, ils doivent se placer et se relever
chaque jour Wink

A crevettes ou à crabes ?

Un professionnel reconnaît au premier coup d'oeil, à la forme du casier, quels crustacés y seront piégés.
Car les formes traditionnelles ou modernes sont très variées : hémisphérique, cylindrique, demi-cylindrique,
parallélépipédique, etc. Mais si l'ouverture est située sur le côté, il s'agit d'un casier à crevettes ou à langoustines. Située sur le dessus, il s'agit d'un casier à crabes ou à homard Wink

Quels sont les principaux crustacés comestibles ?

Beaucoup de crustacés marins peuvent être consommés. Mais tous n'ont pas le même intérêt culinaire.
Quelques espèces ont acquis au fil des siècles et des recettes de cuisine une renommée qui a éclipsé d'autres espèces plus fades ou plus banales. Parmi les crevettes les plus renommées est le gros bouquet.
Sa chair est si délicate qu'elle se mange sans après ou presque, cuite à l'eau salée et éventuellement flambées.Parmi les crabes, le gros tourteau tient la vedette. Ses énormes pinces et sa carapace très dure
se prêtent bien à des effets décoratifs pour la mise en scène de sa chair fine. Mais le roi des crustacés marins est sans conteste le homard. Il a inspiré de nombreuses recettes de cuisine régionale comme d haute gastronomie. Sa chair délicate surpasse en goût celle de tous les autres, même de la langouste, aux dires de la plupart des gourmets Wink

voilà, à suivre


_________________


..::S'il est des jouissances que la fortune permet,
celle de la pêche ne sont point soumises à ses caprices::.
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Sam 28 Jan - 15:45

bonoutil amusetoi

_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Lun 30 Jan - 9:09


Bonjours les gars ;)

suite de la mer et l'homme

Comment fonctionne un chalut ?

La plupart des poissons qui ornent l'étal du poissonnier sont pêchés au chalut, par des bateaux appelés pour
cette raison chalutiers. Le chalut est un filet en forme d'entonnoir, tiré par le bateau, et qui avale tout ce qui
se présente devant lui. Des panneaux inclinés, situés sur les cordes qui tient le chalut, le maintiennent grand
ouvert par l'effet de l'écoulement de l'eau dû à la vitesse du navire. Les animaux capturés se retrouvent piégés dans le cul du chalut en forme de poche étroite et allongée.

Chalut de fond ou pélagique

Quand la pêche vise des espèces se tenant sur le fond ou la proximité immédiate, le chalut est traîné sur le
fond. Le bas de l'ouverture du filet est lesté, alors que le haut est muni de flotteurs, afin de bien la maintenir ouverte Lorsque la pêche concerne des poissons vivant en pleine eau, les marins utilisent un chalut pélagique.
De grands chaluts sont parfois tirés par deux bateaux naviguant de conserve : c'est le chalutage "en boeuf", pour employer le terme utilisé par les marins pêcheurs.

Le chalut représente un poids mort considérable à l'arrière du bateau. Quand il accroche au fond par gros
temps le chalutier peut parfois chavirer.
Le métier de marin-pêcheur est dangereux.

Comment conserve-t-on le poisson sur les bateaux qui partent plusieurs jours ou plusieurs semaines en mer?

Au froid la plupart des bateaux ont des cales réfrigérées où le poisson trié, lavé et préparé attend dans la glace le retour au port et la vente à la criée. Avant l'apparition du froid artificiel, le poisson était salé, séché ou fumé. On trouve encore chez les poissonniers des morues ouvertes en deux, aplaties, séchées et
salées, base de plats traditionnels comme le bacalhau portugais ou la brandade française.
Pendant plusieurs siècles, la morue salée a été la conserve de poissons la plus répandue avec les harengs
en caque.

voilà, à suivre : kim
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Lun 30 Jan - 9:30


_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
denis01



Nombre de messages : 2237
Age : 59
Localisation : valence drôme
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Lun 30 Jan - 18:34

merci Kim
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Mar 31 Jan - 9:31


Bonjour ;)

.Bateaux-usines

Certains pays, comme la Russie ou le Japon, possèdent des flottilles de bateaux de pêche partant très loin
de leurs côtes pour plusieurs mois en mer. Ces flottilles sont accompagnées de navires-usines chargés de
mettre en conserve les poissons au fur et à mesure de leur prise, le retour régulier au port n'étant pas envisageable à cause du trop grand éloignement.

Tous les poissons se pêchent-ils au filet ?

Aujourd'hui, la très grande majorité des poissons de mer sont pêchés au filet par les professionnels sur nos
côtes : chalut (filet droit, filet tournant, senne ou carrelet. Mais certains artisans pêcheurs utilisent encore la
pêche à la ligne, avec un hameçon et un appât. La plus spectaculaire de ces pêches est celle du thon germon
ou du bar.Les lignes sont attachées sur des perches aussi longues que le bateau lui-même, déployées de chaque côté presque à l'horizontale. Leur rôle est d'écarter les lignes des remous de l'hélice et d'atténuer le plus possible les vibrations du moteur. L'appât pour le thon est constitué d'une touffe de soie de couleur vive.

Pourquoi des oiseaux suivent-ils les bateaux de pêche ?

Pour s'offrir un repas gratuit. Tout ce qui est ramené dans les filets n'est pas commercialisable, loin de là:
espèces sans intérêt alimentaire, poissons comestibles mais de trop petite taille, déchets de préparation
des espèces conservées sont rejetées à la mer. Les individus morts ou blessés, les déchets sont rapidement avalés par les oiseaux, notamment les goélands et les mouettes, qui trouvent là une ressource
abondante et ne demandant presque aucun effort de recherche.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Mer 1 Fév - 9:08


_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mer et l'homme   Aujourd'hui à 4:18

Revenir en haut Aller en bas
 
La mer et l'homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RICHE VEUVE RECHERCHE UN HOMME POUR PARTAGER SA VIE ET SA FORTUNE.
» Le petit homme bleu
» Votre classement "Homme du match" (2009-2010)
» L'homme du match : Agen / Racing Métro
» [JO 2008] Sports de combat - Escrime Homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actu et conseils Pêche :: Le milieu marin. :: Dangers-
Sauter vers: