Actu et conseils Pêche
N'hésitez plus ! L'inscription est anonyme, immédiate et gratuite.

Elle vous permettra de prendre part, vous aussi, aux échanges qui se déroulent sur "Actu et Conseil Pêche".

Vous souhaitez prendre la parole, faire part de vos expériences, donner votre avis, dialoguer avec d'autres passionnés , partager vos informations ?

Alors cliquez sur l'icône "S'enregistrer", en bas au centre de la page que vous avez sous les yeux, puis complétez les quelques informations demandées (pseudonyme, adresse électronique...) : vous pourrez alors venir immédiatement poster sur le forum.

Au plaisir de vous lire .

Actu et conseils Pêche

La pêche à la ligne est comme les mathématiques, en cela que l'on ne peut vraiment jamais l'apprendre
 
AccueilPortailFAQGalerieRechercherS'enregistrerMembresGroupesCalendrierConnexion

Partagez | 
 

 Un milieu de vie particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Un milieu de vie particulier   Lun 11 Avr - 8:11



Bonjour la Corse salut


Bonjour ;)

. Comment la vie est-elle née dans la mer ?

. Quand la vie est apparue dans la mer, notre planète était inhospitalière. Pas d'oxygène dans l'air, mais beaucoup
de gaz carbonique, un rayonnement ultraviolet intense, une qualité de l'eau médiocre. Outre du sel, la mer contenait de nombreuses substances minérales et pré- organiques. Mais cette << soupe primitive<<, comme disent les scientifiques, contenait toutes les briques pour construire la vie. Les composants de l'atmosphère combinés à l' énergie des éclairs de violents orages avaient permis la synthèse des acides aminés et autres molécules organiques. Rassemblés dans une membrane, ils ont pu donner la première cellule primitive qui s'est répliquée, reproduite, c'est-à- dire qui a vécu.

. Le passé dans une boule de verre ?

. Stanley Miller, jeune étudiant américain, construit vers 1950 un appareil simulant les conditions à la surface de la
Terre primitive : atmosphère chargée de méthane et d'ammoniac, éclairs très violents, pluie. Il parvint avec deux ballons de verre, quelques tubes, une pompe à vide, deux électrodes et du courant de 60000 volts.
Après une semaine d'orages simulés par des arcs électriques, l'eau est devenue orangée et contenait de nombreuses molécules dites << organiques <<, c'est à dire que l'on trouve chez les êtres vivants. Il n'a pas créé la vie, mais il a montré comment les briques nécessaires à l'apparition du premier être vivant ont pu être
fabriquées.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Mar 12 Avr - 7:45


Bonjour à vous ;) :flower:

. Quand la vie est-elle apparue dans la mer ?

. Il y a 3 milliards 800 millions d'années. C'est à dire il y a 38 millions de siècles. Difficile de s'imaginer une telle
durée. Si nous résumons l'histoire de la Terre en une journée, et qu'elle s'est formée à 0 h, la vie est apparue à
3 h 45 du matin.
A 5 h 20, les premiers bactéries évoluées apparaissent, à 20 h 25 les premiers animaux, à 21 h 50 les premiers
animaux terrestres, à 22 h 40 les premiers dinosaures, qui disparaissent 1 heure plus tard.
Le premier homme primitif entre en scène à 23 h 58 minutes et 20 secondes, l'homme moderne à 23 h 59 min et
58 secondes.
Les pyramides d'Egypte ne sont construites que 85 centièmes de secondes avant minuit !

. Que savons-nous des premiers êtres vivants de la mer primitive ?

. Peu de chose et beaucoup de chose. Jusqu'à l'apparition des êtres pluricellulaires, en particulier des animaux,
les traces de vie sont nombreuses mais très peu spectaculaires. Seuls les spécialistes sont capables de détecter
un reste de bactérie dans une roche. Les fossiles des premiers animaux, à corps mou, sont très rares.
Mais ils révèlent une faune étrange très différente de celle que nous connaissons. Des animaux plats, fixés au sol par un pied en forme de feuille, ou bien rampant sur le fond comme des vers ou flottant entre deux eaux
comme des méduses, étaient sans bouche car ils se nourrissaient au travers de leur membrane.
Cette faune bizarre a été trouvée en premier lieu à l'Ediacara, en Australie, grâce à des conditions exceptionnelles de conservation. En effet, les tissus mous sont très rarement fossilisés.
Nous connaissons nos ancêtres ou les dinosaures essentiellement par leurs os ou leurs dents, et non pas leurs
muscles. Aujourd'hui les scientifiques ont trouvés des traces semblables un peu partout dans le monde, ce qui
prouve que ces animaux étaient présents à cette lointaine époque dans toutes les mers de la planète.

PS : Et ben ! et c'est ps fini ;)

kim
Revenir en haut Aller en bas
maitredejeu



Nombre de messages : 7050
Age : 60
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Mar 12 Avr - 9:31

Continue Kim encore et
Revenir en haut Aller en bas
denis01



Nombre de messages : 2237
Age : 59
Localisation : valence drôme
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Mar 12 Avr - 18:29

hé hé bien cela ne nous rajeunis pas merci Kim
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Mer 13 Avr - 7:59


Bonjour à vous ;)

. Qu'avons nous gardé de l'époque où nos lointains ancêtres vivaient dans la mer ?

. Notre sang, ou plutôt le degré de salinité de notre sang. Quand on suce le sang qui coule d'une coupure, on
sent qu'il est légèrement salé. Son taux de sel est de 3,25 grammes par litre. Il est donc très proche du taux moyen des océans : 3,5 g/l . Le sérum physiologique, utilisé couramment en médecine, est une eau salée au même degré que le sang. Une eau de mer purifiée conviendrait très bien.

. Une bulle de mer

. Les cellules vivantes sont apparues dans la mer, Elles sont donc parfaitement adaptées à la présence d'un peu de
sel. Elles y sont si bien adaptées qu'elles ne peuvent s'en passer.
Quand notre lointain ancêtre a quitté la mer il y a bien longtemps, il a conservé dans son corps une sorte de bulle
de mer grâce à laquelle ses organes peuvent s'échanger des molécules : le sang .

. Pourquoi un poisson de mer meurt-il s'il est mis dans l'eau douce ?

. Parce qu'il perd un peu de sel contenu dans son corps et qui est nécessaire au bon fonctionnement de ses cellules, donc de ses organes . Le sel dissous dans un verre d'eau se répartit uniformément dans le liquide.
Le poisson qui vit dans la mer a un taux de sel dans son corps équivalent à celui de l'eau qui l'entoure.
S'il est mis dans de l'eau douce, il va perdre peu à peu ce sel. Il finira par mourir.
Pour garder sa pêche vivante dans un seau, il faut le remplir d'eau de mer.

. Des exceptions qui confirment la règle

. Certains poissons vivent une partie de leur vie en rivière, et une autre en mer, comme les anguilles et les saumons. D'autres vivent dans des zones où le taux de salinité varie souvent : lagune, estuaire.
Leur corps est adapté à cette variation du taux de sel. Mais la majorité des poissons vivants dans des eaux dont
dont le taux de sel est constant n'a développé aucun mécanisme pour survivre à un brusque changement de ce taux. D'où leur vulnérabilité.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Jeu 14 Avr - 8:20



Bonjour à vous ;)


. Pourquoi les saumons quittent -ils la mer pour remonter les fleuves ?

. Pour se reproduire, le saumon adulte qui remonte un fleuve fait en quelque sorte un pèlerinage sur les lieux de sa naissance et de sa jeunesse. Né dans une rivière, il y passe de 1 à 5 ans, se nourrissant de vers et d'insectes.
Puis il part vers la mer, où il engraisse durant 3 à 4 ans, chassant les harengs et les autres poissons.
Quand l'appel de la reproduction se fait plus fort, il repart vers la rivière qui l'a vu naître. Il ne se nourrit plus,
vivant uniquement des réserves qu'il a accumulées.
Guidé surtout par son odorat, il retourne où il est né et meurt aussitôt après la ponte.

. Victime des barrages

. Le saumon était autrefois un poisson si ordinaire que les domestiques refusaient d'en manger plus de deux fois par semaine. Malheureusement la pollution et, surtout la construction des barrages ont considérablement réduit depuis un siècle la population de saumons sauvages d'Europe.La plupart des saumons vendus dans le commerce viennent d'élevages.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Jeu 14 Avr - 16:00


_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Ven 15 Avr - 7:44


Bonjour à vous ;)


. Pourquoi n'y a-t-il aucune vie dans la mer morte ?

. Parce qu'il y a trop de sel, le taux moyen du sel dans les océans est de 35 g par litre.Il est de 300 g par litre environ dans la mer Morte, au Proche-Orient. Celle-ci alimentée uniquement par le Jourdain, est soumise à une
intense évaporation dans une région désertique. Si un peu de sel n'a jamais empêché la vie, et lui est au contraire
indispensable, trop de sel devient un poison.
Avant l'invention de la boîte de la conserve et du congélateur, beaucoup d'aliments étaient conservés dans le sel
ou la saumure, c'est à dire de l'eau saturée de sel. La mer Morte est exactement cela : une saumure qui rend
pratiquement toute vie impossible, à part quelques bactéries très spécialisées, d'où son nom mérité.

. Noyade impossible

. Il est courant d'entendre dire qu'il est impossible de se noyer dans la mer Morte à cause de sa teneur en sel.
Ce n'est pas exact. Il est impossible de couler au fond. Le sel augmente considérablement la densité de l'eau
dans laquelle il est dissous. En plus un liquide est dense, plus la fameuse poussée d'Archimède est importante
Dans ce cas de la mer Morte, elle est supérieure à la pesanteur qui nous pousse vers le fond.
Donc un corps humain ne coule pas à pic dans la mer Morte. Mais on peut toujours s'y noyer.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Ven 15 Avr - 12:29

Citation :
Donc un corps humain ne coule pas à pic dans la mer Morte. Mais on peut toujours s'y noyer.

SURTOUT SI ON S'Y JETTE AVEC UNE PIERRE AU COU

_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Lun 18 Avr - 7:55


Bonjour à vous ;)

. Y a-t-il des êtres vivants à grande profondeur ?

Oui, et ils sont parfaitement adaptés à un monde de ténèbres où la nourriture tombe du ciel, où plutôt de la surface. Si les plantes ne peuvent vivre sans lumière, certains animaux se contentent des dures conditions et de la nuit éternelle des grandes profondeurs. Ils supportent les hautes pressions et savent tirer parti des cadavres et autres débris organiques qui tombent sans arrêt de la surface, mais en ordre dispersé. Au besoin, ils ne répugnent
pas a gober une proie vivante à leur taille. Les poissons des grands fonds ont une allure caractéristique : pas de
pigmentation, bouche impressionnante s'ouvrant vers le haut, et souvent filaments lumineux sur la tête, comme
la baudroie abyssale.

. Comment les volcans sous-marins permettent-ils à la vie de se développer ?

En lui fournissant une énergie qui remplace celle des rayons du soleil . A 2000 ou 3000 m de profondeur jaillissent
près de volcans sous-marins des sources d'eau chaude chargée de divers gaz, notamment d'hydrogène sulfuré.
Des bactéries sont capables d'utiliser l'énergie de ce gaz pour créer de la matière organique, comme les plantes
utilisent celle du soleil pour construire leurs tissus. Ces bactéries sont ensuite la proie de divers animaux, vers,
coquillages, eux-même dévorés par des crabes ou des poissons. Souvent assez éloignées les unes des autres,
ces zones de vie intense ne font que quelques mètres de diamètre. Ces caractéristiques les ont fait comparer aux oasis des déserts.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Lun 18 Avr - 21:45


_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
L'anguille



Nombre de messages : 7262
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Mar 19 Avr - 14:18

bonsoire bonsoire bonsoire bonsoire
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Mer 20 Avr - 7:51


Bonjour à vous ;)

. Existe-t-il des monstres au fond des mers ?

Non, si l'on entend par monstre une sirène à corps de femme et à queue de poisson, ou un gigantesque serpent
capable de s'enrouler autour des bateaux.
Oui, si l'on entend par monstre un animal d'une grandeur inhabituelle. Il en existe au moins un : le calamar géant.

Le calamar géant dépasse souvent 15 à 20 m de longueur pour un poids atteignant facilement une tonne.
C'est le plus grand invertébré connu. Il vit à plusieurs centaines de mètres de profondeur, ne remontant à la surface que si il est mourant. Les récits de marins parlant d'attaque de navire par des pieuvres géantes passaient
pour du folklore, jusqu'au jour où un cadavre a été retrouvé sur la côte du Canada, au milieu du XIX siècle.
Depuis, quelques autres exemplaires morts ont pu être étudié, mais l'animal n'a jamais été observé vivant.

. Des ventouses grandes comme une assiette.

Les cachalots portent souvent de grosses marques rondes sur la peau. Elles ont longuement intrigué les scientifiques. On a compris qu'il s'agit des traces laissées par les ventouses de calamars géants.
Ces puissants cétacés aux mâchoires impressionnantes chassent les calamars géants et sont probablement les
seuls prédateurs capables de les capturer. Les marques des ventouses montrent que les proies opposent une
résistance farouche à leur prédateur.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Mer 20 Avr - 8:05

Citation :

. Des ventouses grandes comme une assiette.

Les cachalots portent souvent de grosses marques rondes sur la peau. Elles ont longuement intrigué les scientifiques. On a compris qu'il s'agit des traces laissées par les ventouses de calamars géants.
Ces puissants cétacés aux mâchoires impressionnantes chassent les calamars géants et sont probablement les seuls prédateurs capables de les capturer. Les marques des ventouses montrent que les proies opposent une résistance farouche à leur prédateur.
affraid

_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Ven 22 Avr - 8:02


Bonjour à vous ;)

.Pourquoi certains poissons ont-ils un appendice lumineux ?

. Comme une enseigne publicitaire, pour attirer le chalan. Dans les grands fonds très peu peuplés, il faut se faire
remarquer et faire venir à soi les proies potentielles, plutôt que perdre son énergie à les rechercher.
Si l'on préfère l'affût, il faut être très patient avant qu'une proie ait une chance statistique de passer par hasard
tout à côté. Pourquoi ne pas attirer son déjeuner par une lumière, qui se repère de loin dans une nuit aussi profonde ?
C'est la solution retenue par certains poissons carnivores. D'autres ont le ventre lumineux. C'est un moyen de ne pas être vu des prédateurs du fond, car sinon leur silhouette se détacherait en noir sur la lueur provenant de la surface.

. Une lumière économique

.La lumière produite par certains êtres vivants comme les poissons ou les insectes intrigue beaucoup les scientifiques. C'est une lumière froide, donc très économe en énergie. Une ampoule traditionnelle, dite à incandescence , transforme plus de 90/% de l'énergie qu'elle reçoit en chaleur et moins de 10/% en lumière.
Si nous étions capables de produire une lumière froide comme les animaux, nous économiserons 90/% de l'électricité consacrée à l'éclairage.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
Dumè
Admin


Nombre de messages : 17185
Age : 61
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Ven 22 Avr - 17:04

at\'al\'heure

_________________
Bienvenue Invité .
Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.
Revenir en haut Aller en bas
http://peche-en-corse.discutfree.com
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Sam 23 Avr - 9:25



Salut la Corse helloooo

Bonjour Dumé

J'en avais déjà entendu parler de ses mystères sur les grands fonds marins (abysse) de la vie de ses occupants dont certains vivent totalement dans le noir, un monde étrange qui nous fascine de plus en plus, j'espère vous en apprendre d'avantage sur la mer

amusetoi kim
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Dim 24 Avr - 9:45

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé En ligne
kim du 22




Messages: 2649
Age: 61
Région: saint-brieuc
Métier: retraité
Inscription: 05/02/2009


MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier Aujourd'hui à 8:36 Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message


Bonjour à vous Wink flower

.Qu'est-ce que le plancton ?

.Ce nom un peu barbare, qui vient d'un mot grec signifiant << qui erre<<, désigne les êtres vivants en suspension dans la mer. Plantes ou animaux, larves ou adultes, minuscules comme une tête d'épingle ou atteignant 2 m de diamètre, les constituants du plancton se caractérisent par leur déplacement au gré des courants marins, bien qu'ils soient capables de déplacements volontaires, notamment de la surface vers le fond
et inversement. Si de grosses méduses font partie du plancton, ce mot désigne en général les êtres microscopiques, lesquels représentent sa grande masse.

. La base des chaînes alimentaires
.Si les animaux terrestres n'avaient plus de plantes à brouter, la vie disparaîtrait rapidement de la surface de la Terre. Dans la mer, ce rôle clé de premier étage de la pyramide alimentaire est occupé par le plancton.
Une mauvaise année pour le plancton se répercute immédiatement sur les rendements de la pêche, la ressource en poissons diminuant en conséquence.

. Comment récolter le plancton ?

La seule façon de capturer ces microscopiques plantes et animaux dérivant au gré des flots est d'utiliser un piège passif, qui filtre l'eau et en retient les éléments les plus minuscules. Les scientifiques ont mis au point des
filets à plancton à traîner derrière les bateaux, en forme de cône allongé de tissu très fin. Sauf dans les endroits particulièrement riches en plancton, il faut attendre plusieurs heures avant de pouvoir en remonter une
quantité significative.

voilà, kim

Revenir en haut Aller en bas
denis01



Nombre de messages : 2237
Age : 59
Localisation : valence drôme
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Lun 25 Avr - 8:49

merci Kim c'est toujours un plaisir de te lire
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22



Nombre de messages : 1300
Age : 66
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Mer 27 Avr - 9:22



Bonjour à vous Wink

. Le filet du requin pèlerin

Pesant jusqu'à 5 tonnes, le requin pèlerin est un monstre qui ne se nourrit que de plancton.
Il avale 1 million de litres d'eau par jour, nageant gueule béante. Cette eau est filtrée par ses branchies munies de denticules spéciaux pour capturer le plancton. Il utilise le même principe que les scientifiques et leur filet.
En hiver, quand la nourriture devient trop rare, il hiberne au fond de l'océan, attendant le retour des beaux jours.

.Le plancton est-il comestible ?

Oui, il est comestible, et c'est même la masse de nourriture la plus importante que l'on puisse tirer des océans.
Certains estiment qu'il s'agit d'une source de protéine prometteuse pour l'homme. Un film américain de science-fiction, Soleil vert, imagine un monde désertique ne survivant que grâce au plancton pêché dans les océans.
Plus concrètement, quand Alain Bombard s'est volontairement mis dans la situation d'un naufragé pour prouver qu'il était possible de survivre longtemps en ne tirant ses ressources que de la mer, il a utilisé le plancton comme source de vitamines.
Il a calculé que quelques cuillerées suffisent à couvrir ses besoins de chaque jour. D'après son récit, le plancton se présente sous la forme d'une bouillie grisâtre, plutôt fade que salée.

kim
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un milieu de vie particulier   Aujourd'hui à 19:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Un milieu de vie particulier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un milieu de vie particulier
» Un milieu de vie particulier
» L'empire du milieu
» Echanges thermiques (en milieu lacustre)
» [ref] caches milieu jantes de williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actu et conseils Pêche :: Le milieu marin. :: Dangers-
Sauter vers: