Actu et conseils Pêche
N'hésitez plus ! L'inscription est anonyme, immédiate et gratuite.

Elle vous permettra de prendre part, vous aussi, aux échanges qui se déroulent sur "Actu et Conseil Pêche".

Vous souhaitez prendre la parole, faire part de vos expériences, donner votre avis, dialoguer avec d'autres passionnés , partager vos informations ?

Alors cliquez sur l'icône "S'enregistrer", en bas au centre de la page que vous avez sous les yeux, puis complétez les quelques informations demandées (pseudonyme, adresse électronique...) : vous pourrez alors venir immédiatement poster sur le forum.

Au plaisir de vous lire .

Actu et conseils Pêche

La pêche à la ligne est comme les mathématiques, en cela que l'on ne peut vraiment jamais l'apprendre
 
AccueilPortailFAQGalerieRechercherS'enregistrerMembresGroupesCalendrierConnexion

Partagez | 
 

 La saupe à l'herbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maitredejeu



Nombre de messages : 7050
Age : 60
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: La saupe à l'herbe   Dim 13 Jan - 15:56

Les saupes sont une espèce herbivore, avec des pièces pouvant dépasser le kilo. Elles vivent en bancs serrées le long des rochers peu profonds et se nourrissent d'algues qu'elles broutent à l'aide de rangées d'incisives acérées. Quelques fois, au petit matin, on peut surprendre tout un troupeau de rayures or et argent, la queue hors de l'eau et la tête nichée dans les algues difficiles d'accès. Comme beaucoup d'espèces herbivores, elles ont des entrailles volumineuses emplies d'algues en digestion. Lorsque les eaux sont chaudes, elles s'éparpillent plus ou moins sur toute la côte, à l'affût de nourritures comestibles pour elles.

Pour les pêcher, il existe plusieurs techniques
Le lieu de pêche sera très proche de rochers à fleur d'eau tapissés d'une algue brune assez résistante et volumineuse, comme une chevelure dont les pousses mesurent environ 30 centimètres de long. Ces algues abritent souvent des moules de roche et aussi la fameuse petite algue marron et verte dont raffolent les saupes. Dans des recoins de rochers, hors d'atteinte des saupes, mais irriguées par les vagues, cueillez en quelques pousses au fur et à mesure du besoin de la pêche en étant économe : laissez-en pour les autres ou pour la prochaine fois, coupez l'algue à ras mais évitez d'arracher la " racine ".
D'abord, il faut un tant soit peu les attirer sur le lieu de pêche et les exciter, la pêche sera plus productive. Cueillez une poignée ou deux de la grosse algue, et d'autres pourquoi pas, coupez en petits morceaux que vous jetez à la mer petit à petit, pendant que vous préparez la ligne. Vous pouvez aussi pour les attirer jeter un oursin écrasé, ou un morceau de pain détrempé et très fortement essoré dont les morceaux vont couler sur le lieu de votre choix.

Le matériel nécessaire : une canne à moulinet très légère, assez souple sans plus, plus ou moins 3 mètres de longueur, un moulinet très léger lui aussi, garni à ras bord de fil 22/100èmes, un bouchon (flotteur) pour plombée 3 ou 5 grammes, un émerillon simple (le plus petit de chez le marchand), un plomb olivette de 3 ou 5 grammes, un hameçon trident n°12, du fil 18/100èmes pour le bas de ligne.

Pour monter la ligne, c'est facile, glissez le fil à travers le flotteur, l'olivette, attachez l'émerillon, attachez 40 cm du fil bas de ligne et le trident.
Pour la profondeur de la ligne, tout est fonction de la profondeur au dessus de laquelle vous pêchez. Mettez jusqu'à 1,5mètres pour des fonds importants et jusqu'à 50 cm pour les petits fonds. De toutes façons, les saupes " montent " très volontiers.
L'action de pêche : n'hésitez pas à pêcher dans le remous où l'eau est fortement troublée par l'oxygène. Les saupes " chassent " à ces endroits là et alors elles mordent à " belles dents " et ne chipotent pas. Selon les profondeurs du fond et de la ligne, les courants ou remous éventuels, les saupes " broutent " l'herbe sur place et alors le bouchon tapote la surface de l'eau ou bien les saupes montent de plus profond et font vivement plonger le bouchon. Dans les deux cas, il faudra ferrer faiblement et ensuite toujours garder le fil en tension, et attention une assez faible tension en s'aidant bien évidemment du frein du moulinet réglé lâche mais surtout de la flexibilité de la canne.
Pourquoi ? parce que la saupe est très souvent piquée à la lèvre (quelquefois aux deux lèvres avec le trident) et sa lèvre est fragile et aussi parce que la saupe a pour sa taille une défense impressionnante et qu'un à-coup fait exploser le fil. Donc n'hésitez pas à
fatiguer en surface et d'utiliser une épuisette.
Revenir en haut Aller en bas
 
La saupe à l'herbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pêche d'une saupe d'1kg sur ajaccio
» Maladie de l'herbe
» Quelle est la valeur nutritive de l'herbe ?
» Têtes plombées anti herbe
» herbe trop riche et démangeaisons ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actu et conseils Pêche :: Le milieu marin. :: Amorces/Appâts-
Sauter vers: